Membres

dimanche 14 février 2010

mais si je ne suis pas féministe, est ce que je suis une macho?



aaaah ooooui Elisabeth Badinter, parlons en!

je l'ai vue sur le magazine de la santé et je l'ai écouté en rediffusion sur france inter! même que pendant le magazine de la santé (france5) j'ai aussi envoyé une texto pour réagir à ses théories!

pour commencer, c'est pour ça que j'ai choisie cette image pour illustrer cette note. car "materner" ça ne rime pas avec absence de féminité (ni de féminisme) comme Madame Badinter affirme! tant que ça reste un libre choix je ne vois pas pourquoi on devrait être traitées de rétrogrades parce que on choisi de s'occuper de nos bébés!

je suis une femme. une femme qui a toujours travaillé/voyagé/pensée/crée en tant que femme. personne ne peut changer ma nature. je pense que nous les femmes on a le pouvoir, et (grâce aussi au combat menés par nos mères dans les années 70) la liberté.
je suis une femme que par chance est née dans une époque et un pays où les femmes ont le choix. le choix de se marier, de vivre en couple avec un homme ou avec une femme, le choix de vivre seules . le choix de faire des enfants ou juste d'avoir un chat ou une moto rouge.

je reconnais que les chemin est encore long pour la liberté de la femme partout dans le monde et dans tous les milieux. mais bon, nous en Europe on peut se réputer libres quand même, dans pleins de domaines.

je ne pense pas que ce soit une obligation de faire des bébés, mais un fois que on a choisi cette option c'est bien de pouvoir l'honorer et de offrir à cette être humain que on a mis au monde le mieux pour lui!

je ne comprends pas pourquoi assumer à pleins son rôle de femme ça devrait être anti-féministe! justement, moi je vis la maternité comme une affirmation ultime de mon être femme. c'est une célébration de mon "genre" et pas une restriction!!

je trouve plus anti-féministe de devoir s'adapter au rythmes des hommes! comme accoucher et revenir au boulot 2 ou 3mois après comme si rien n'était, tout en lutant contre notre instinct de nourrir et protéger nos petits. pourquoi ne seraient pas les hommes à s'adapter à nos rythmes?

moi je viens d'une famille assez matriarcale. ma grand mère menait la famille et elle travaillait comme couturière, tout en élevant 4enfants. ma mère nous a élevées (moi et ma sœur) tout en travaillant et tout en s'alignant sur des rythmes d'hommes. (où est la parité la dedans?)

quand une mère travaille, doit (très souvent) assumer le double rôle de femme en carrière et de mère/femme au foyer. est ce que c'est vraiment le biberon la solution à tout nos problèmes? ou ça ne serait, justement, encore une façon de ne pas prendre en compte nos particularités de femmes pour nous aligner de plus en plus aux hommes?

le fait de nier le rôle de la femme en tant que mère ça contribue tout simplement à suivre des schémas préconisé surtout pour les hommes.

les propos de Madame Badinter je les trouves vraiment réactionnaires, finalement...

et pour ce qui regarde l'allaitement j'arrive pas à la comprendre! c'est quoi son problème?
car personne obliges les mamans à allaiter. alors que c'est souvent le contraire, il y a souvent des pressions pour passer au biberon.

sans compter le DÉLIRE sur les couches lavables et jetables! on n'est plus dans l'idéologie politique mais juste dans un gros n'importe quoi privé de tout bon sens, alors pourquoi pas aller directement faire nos vidanges de voiture dans la mer? ou alors, tiens, j'ai une idée...allons touer les derniers Pandas. à quoi servent ils? :P

----update 2----
je REfais une petite mise à jour pour vous signaler cette article sur bakchich.info
où on peut lire ceci:
"(...)
Avec son perpétuel habeas corpus, et le renfort du crédit de son mari si ça ne suffit pas, Elisabeth Badinter réussit depuis vingt ans à faire oublier qu’elle est l’actionnaire principale de Publicis, compagnie dont on sait que la situation des femmes n’y est pas meilleure qu’ailleurs, que les syndicats occupent la place du mort et que la structure du groupe, par petites unités, permet de mieux faire souffler l’esprit maison.
(...)
On me dit que, dans son dernier opus, Elisabeth s’en prend aux femmes qui rejettent le lait en poudre, les petits pots et les Pampers, leur préférant l’allaitement au sein, la purée faite main et les couches lavables. Je relève ici un conflit d’intérêt : comment peut-on posséder le troisième trust de pub au monde tout en vantant de façon crédible tout ce consommable que Maurice Lévy, patron de Publicis, s’acharne à nous vendre. Le tout dans des termes qui , comme la burqa, ne respectent pas toujours « l’image et la dignité de la femme » ? Que pense Elisabeth, quand la boîte dont elle possède 10,16% nous montre un gros con qui change de vie, donc de femme, mais « garde sa Clio » ?

Dans le métro de Paris il y a de gens que la pub importune. Alors ils gribouillent ou déchirent, détournent, ce qui est un droit de la rue, même un art. Et bien Monsieur RATP et Monsieur Lévy, donc le délégué d’Elisabeth, de conserve, attaquent en justice 62 terroristes qui se sont fait chopper pour leur réclamer des années de smic en indemnités. Le 5 avril 2004 les « Amis de la Terre », qui furent des écolos avant l’invention de l’écologie, écrivent à Badinter Elisabeth pour obtenir clémence… Leur répond une inconnue des médias, une certaine Présidente du Conseil de Surveillance de Publicis Groupe, qui signe Elisabeth Badinter. Cette femme d’affaires écrit :

« De manière plus générale, votre courrier manifeste un rejet de la publicité pour tout ce qui ne convient pas à votre éthique personnelle. On peut certes regretter que notre société produise des biens jetables plutôt que durables. Je pense contrairement à vous, que le consommateur n’est pas dénué de discernement, qu’il a le sens de ses intérêts et sait très bien choisir ce dont il a besoin. Enfin, il me semble qu’il faille rendre grâce à la liberté du commerce et de l’industrie car je ne connais pas de pays démocratiques où elle n’existe pas, même si l’inverse n’est pas toujours vrai. »

Si cette dame Badinter est la même que celle qui écrit des livres, elle devrait publier un bouquin dont je lui propose le titre : « La liberté du commerce et de l’industrie comme moyen de mesurer la démocratie ». C’est un peu long, mais chez Odile Jacob ça fait sérieux."


voilà que ça explique bien des choses!

:)



-----update 1----
je fais une petite mise à jour pour vous signaler aussi quelques note sur le même thème:
la brillante réponse de Catherine Dumonteil Kremer.
la réponse du blog Maternage.
la réponse de mamaNana.

30 commentaires:

kat a dit…

***ouhlala elle t'a sacrément enervé la Badinter !! en tout cas je suis d'accord avec ça : les hommes devraient s'adapter à nos rythmes et en faire + pour les enfants et les tâches ménagères !!! et oui il y a encore des progrès à faire...***

nicoz a dit…

oui je trouve ça fooou! j'ai toujours été une riot-grrrl et je revendique mon pouvoir de femme ET de mère!!!
:)

kikizita a dit…

Ah ah ah, je me demandais ien ce que tu allais en dire. Moi aussi elle m'a laissé un drôle de goût rétrograde dans la bouche. Surprenant finalement pour une femme qui a tellement été à l'avant garde des luttes des femmes. Mais le monde change.

Quant à touer tou les pandas, tou y va fort, Nicolettttta !

Hi hi hi.

mammanicoz a dit…

XD

marie a dit…

Waouw ! Ca fait du bien de te lire ! Ca fait plusieurs jours qu'on bout de colere a la maison suite aux propos de cette nana bloquee dans des debats d'un autre temps.

mammanicoz a dit…

ehehe j croys que on a été plusieurs à buillir de colère près ses propos! sourtout si on s'y recconnais pas, dans ses propos!
:)

Erika a dit…

100 % OK AVEC TOI ... je fais un lien de chez moi sur ton article car je ne ferai pas mieux :)

mammanicoz a dit…

oky pas des problèmes!
:)

Laure a dit…

Bravo pour tes propos et merci pour les liens très intéressants, ainsi que le surprenant article de bakchich!!!
Moi, elle m'a tellement énervé l'autre jour sur france inter que j'en disais plein de gros mots dans ma voiture (et tout ça devant Malo, bravo!) Depuis je leur ai envoyé un mail histoire de soulager un peu ma rage, mais ce qui me plairait vraiment c'est de lui faire bouffer son livre à la Badinter :-)
Je crois que le pire qu'elle ait dit c'est qu'après tout, les bébés aussi peuvent bien payer leur tribut pour faire évoluer la société (en se nourrissant de lait en poudre et petits pots qu'elle reconnait âtre bien moins bon pour la santé). Elle oublie que les bébés en question n'ont pas demandé à venir au monde et que quand on fait le choix -car oui aujurd'hui dans nos pays c'et un choix pour la majorité d'entre nous- d'en avoir c'est normal de vouloir leur offrir ce qu'il y a de mieux pour eux.
A mon avis cette femme a un problème à régler avec la maternité! En tous cas, elle m'a bien énervée!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

mammanicoz a dit…

ahaha! laure t'a réussi à te "connecter"! :))

en tu cas soit elle a un problème à régler, soit elle doit vendre du petit pot/ou couches! XD

Guillemette a dit…

Je n'ai pas entendu l'émission de france inter, mais pour être en train de lire son livre je ne comprends pas vos réactions. Ce n'est pas du tout ce qu'elle exprime. Le problème du choix, justement, est central. Et jeune maman, si je veux être une "mère parfaite" je devrais arrêter de travailler. Or je ne le souhaite pas. Mais suivre tous les préceptes naturalistes en travaillant n'est juste pas possible. Ce qu'elle met en cause ce n'est pas le fait que certaines femmes le fassent, si elles ont réellement la liberté de choisir, mais plutôt qu'on n'a pas vraiment le choix.
Et que, toujours, la culpabilité de mal faire est du côté des femmes, et très rarement de celui du père.
J'allaite (elle a 6 mois), mais je dois faire avec le lait maternisé car je n'arrive plus à tirer assez de lait durant mes journées de travail pour donner à la nounou. Effectivement si j'étais à la maison je pourrais continuer encore l'allaitement exclusif, mais s'arrêter un an me priverait de pouvoir retourner au travail, et qu'adviendrait-il alors ?

Sinon chouette blog que le lis régulièrement et qui m'a fait du bien lors de mes débuts avec ma filles.

mammanicoz a dit…

guillemette, c'est justement ce que je dis, le problème est à la base...nous les femmes on a à s'adapter à des rythmes que ne sont pas les notres du coup on N'A PAS le choix d pouvoir materner si on le veut! je ne sais pas si je me suis bien éxpliquée...mais sont discours est hors du temps (finallement ça y est, j suis en train d lire son livre aussi)...le problèmatiques sont ailleurs! comme (pour en dire 1) le déplacement du congé mat' à 6mois etc etc!

:)

Anonyme a dit…

J'arrive un peu tard, mais je voulais dire que je vais dans le sens de beaucoup : vive le choix!
Moi il s'est trouvé que j ai utilisé des couches lavables et allaiter et bien j'ai eu droit à bien des sarcasmes, réprobations et découragements, et ce au boulot, avec la famille, les copines, à la pharmacie, chez le médecin et même à la maternité !
On ne force personne à rien, déjà.
Mais surtout, comme le souligne Nicoz : ne prenons pas les problèmes à l'envers. Ce n'est pas ENCORE à la femme de se remettre en question, mais à la société vis à vis de ses choix, à l'hommme vis à vis de la place qu'il faut encore lui céder, et à la citoyenneté vis à vis de la terre pourrie qu'on risque de léguer à nos mômes !
Alors les leçons de morale, Mme Badinter...

mammanicoz a dit…

bien dit!!!! :))

Anonyme a dit…

Bonjour!!
Le seul point positif, le bébé mange de tout!!!Même s'il a la tété quand il veut.
Sinon, c'est du grand n'importe quoi. Une amie élève sa troisième de cette façon.
Je n'ai JAMAIS VU un bb de 1 an aussi stressé en l'absence de maman, même en présence seulement de papa (Et oui, il faut penser un peu que, parfois, maman doit partir quelques heures, seule).
Même pour aller au wc, le bb est toujours accroché!!! Même pas dans les bras de papa qui, d'ailleurs n'a aucune reconnaissance.
Et puis, c'est un bb qui ne dort pas. Pas de rituel du dodo. Pas de lit à soi où il peut se retrouver. Le laisser s’endormir dans le lit des parents pour ensuite le mettre dans un petit lit à coté, c’est du n’importe quoi !!! Et pour la nounou, ce n’est même pas la peine d'essayer de l'endormir. Une journée de garde, pas un seul dodo. Bonjour la galère avec un bébé stressé et fatigué!!! C’est ca, le maternage !!! Stresser son bébé, avoir du mal à trouver une nounou !!!
Bref, c'est de l'égoïsme de la part de la maman qui veut accentuer ses rapports avec bébé et se faire plaisir en le rendant complètement accroc.
Je ne suis pas contre le portage, mais pas 24h/24! C'est aussi bien un bébé qui regarde maman faire la cuisine d'un transat!!!
En fait, c'est comme tout le reste, ne pas exagérer. Le portage est pratique, la tété est pratique, très sain, économique, à condition de laisser bébé gouter les autres aliments à table. Quand au maternage rapproché jusqu’à pas d’âge, c’est TRES NEFASTE pour le développement de bebe.
Vision de quelqu’un qui n’a pas d’enfant, mais qui en a gardé beaucoup de différents, dont la troisième uniquement élevé de cette façon, et qui a donc un point de comparaison.
Cordialement

mammanicoz a dit…

(avant de commencer je m'éxcuse des mes erreurs d'ortograph, je suis sur un ordi qui n'a pas de correcteur et je suis sure que vous avez déjà lu que j suis italienne)

JE POSTE LE COMMENTAIRE EN 2 PARTIES CAR IL EST TROP LONG! PREMIERE PARTIE:

bonjour ANONYME. je trouve extremement vexant et fatiguant devoir me trouver à m'expliquer (et à me justifier apparemment) "en face" de quelc'un qui ne prend meme pas la peine de se presenter ni de signer. je ne sais pas si je parle à une madame, à un monsieur, à une gamine ou bien à quelq'un(e) de agé. sans compter que je ne connais pas votre formations...
enfinbref, cela me fatigue mais je ne peux pas faire autrement que repondre car beaucoup de vos affirmations sont fausses.

pour commencer, excusez moi, mais votre façon de parler denote clairement que vous n'avez jamais vécu à VRAIS contact avec un bb materné. si vous avez des amis qui on un bb materné (et meme la, il faut voir le degré de maternage. porter en écharpe ça ne veut pas forcement dire éCOUTER et aimer!) ça ne veut pas dire que vous le connaissez ou que LUI IL VOUS CONNAISE.

si l'enfant que vous connaissez n'a pas d rituel dodo ce n'est pas "faute" du maternage mais peut etre d'un habitude familiale que vous réputez incorrecte? enfin, chaqun chez SOI fait comme il veut (maternage ou pas).

en plus je connais beaucoup d'enfant maternés qui sont très épanouis chez la nounou et à la creche ou à l'école aussi1 c'est fou çA! encore une fois, ça depend de l'enfant et/ou de la famille et pas forcement de la façon d materner.

vous dites "Bref, c'est de l'égoïsme de la part de la maman qui veut accentuer ses rapports avec bébé et se faire plaisir en le rendant complètement accroc." et j trouve ça un peu FORT. d'ailleurs j connais pleins d'enfants français qui ne sont pas maternés et qui sont ACCROC à un doudou, une sucette, un nana et s'ils perdent un de ces choses (ou les3!) ils sont complètement perdus! est cela plus acceptable parce que ce sont des OBJETS? et cela ça vous semple plus "normal" q'un bb jette son revolu sur un bouts de tissus plutot que sur la personne qui l'a mis au monde? encore une fois...C'EST UNE QUESTION DE POINTS DE VUE.
d'ailleurs c'est écrit dans pleins de livres que vous devrez lire (livres écrits par personnes compètentes qui on VRAIMENT éTUDIé LA QUESTION et pas par quelc'un qui connais un enfant d'amis) que c'est plutot l'inverse: LE PLUS L'ENFANT SERA COMBLé DANS LE MOMENT Où IL EN A LE PLUS BESOIN -la petite enfance- ET LE PLUS IL SERA EPANOUIS ET SURE DE LUI QUAND IL SERA PLUS GRAND.

(çA continue...)

mammanicoz a dit…

DEUXIèME PARTIE:

vous dite que la tétée est bien seulement si on fait gouter les autres aliments! et encore heureux...j'aimerais bien savoir LA SOURCE d'où vous avez lu que "IL FAUT ALLAITER SANS DONNER D'AUTRES ALIMENT JAMAIS". s'il vous plait citez moi le livre, je veux l'acheter :-)

vous dite "Quand au maternage rapproché jusqu’à pas d’âge, c’est TRES NEFASTE pour le développement de bebe." pourrez vous:
1)citer les études qui disent çA.
2) définir numeriquement le "jusqu’à pas d’âge"
et 3) MATERNAGE RAPPROCHé c'est une terme qui n'éxhiste pas. cherchez bien, le rapproché ça n'a rien à voir. il y a beaucoup de difference avec le mot "proximal". les mots sont importants.

en denrière, je pense vraiment que vous ne connaissez pas de "familles proximales" car souvent le role du père est bien important. frequentez en et vous vous en aperceverez.

pour finir, j'adore la confrontation car ça fait avancer. mais j'aimerais au moins me confronter avec quelc'un qui a un peu plus étudiP la question. j'aimerais le faire pour vous (vous pouvez commencer par lire ce blog, Déjà) meme si moi je ne suis qu'une symple italienne qui vit en france et qui avance avec amour en tenant la main d son enfant...donc, vous pourrez commencer à lire quelque livre VRAIMENT abouti et approfondi sur la question
commencez par celui ci: http://astore.amazon.fr/maternageprox-21/detail/2744091081 où vous aurez TOUS LES éTUDES SCIENTIFUQUES QUI PROUVENT LES DOMMAGES QUI PEUVENT FAIRE à UN ENFANT CERTAINES FAçON D'AGIR SUR UN ENFANTS (laisser pleures, ne pas porter)

et vous pourrez approfondir par
la, le livre du DOCTEUR michel odent: http://astore.amazon.fr/maternageprox-21/detail/2883532419

puis il y a celui de la psicologue Jean Liedloff http://astore.amazon.fr/maternageprox-21/detail/284639072X

MAIS ATTENTION, souvent on ne materne pas pour "eviter" des dommages à l'enfant. ON MATERNE CAR ON éCOUTE SON BB, on le guide avec bienveillance et on lui donne toute la confiance dont il a besoin
à bien tot.

Marion, maman de 28 ans d'un pirate de 23 mois a dit…

Alors ici, Jolan est materné ET gardé.... et oui!!!! J'ai eu la chance de pouvoir rester avec lui jusqu'à ses 6 mois: 6 mois de portage, d'allaitement exclusif et de cododo quand c'était nécessaire pour lui... Je lui ai expliqué assez tôt que maman allait reprendre le travail, qu'il irait à la crèche où il découvrirait pleins de jouets et de gens...et franchement aucun soucis!!!! Je dois avouer que je suis trèès chanceuse: petite crèche, personnel très à l'écoute... Jolan qui avait besoin des bras pour s'endormir la journée y a trouvé des bras ou la poussette... Je venais lui donner le sein à 12h, il a aussi eu la chance d'être porté par ses puéricultrices... elles ont toujours respecté mes choix, se sont adaptées...

Bref, un bébé collé serré à sa maman pendant 6 mois mais qui a toujours été sociable, que j'ai toujours pu laisser à son papa ou autre membre de la famille proche... jours de crèche par semaine pour lui qui se sont très très bien passés dès le départ et encore aujourd'hui!

Marion, maman de 28 ans d'un pirate de 23 mois a dit…

Bonsoir à toutes!!! quelques lignes pour faire part de mon expérience,simplement...
Mon Jolan est né le 26 février 2009, grâce à un docteur formidable j'ai pu rester avec lui jusqu'à ses 6 mois. 6 mois d'allaitement exclusif et à la demande 24h/24, de câlins à gogo, de massages, de cododo quand il le réclamait et de portage puisque boubou n'aimait pas du tout son lit la journée!!!! Bref, 6 mois d'écoute totale de mon pirate adoré!!! Un bébé très épanoui qui pouvait rester sans problème avec son papa ou même avec n'importe quel personne de son entourage sans moi... un bébé heureux de découvrir le monde. Niveau sommeil: Jolan a quitté notre lit pour son berceau collé au lit vers 1 mois puis son lit dans notre chambre toujours vers 6 mois; puis il a fait ses nuits à 10 mois et a accepté sa chambre avec plaisir à ce moment là. Pour les siestes, plus dur alors il a dormi tout contre sa maman, dans l'écharpe et petit à petit il s'est détaché, tout seul...
Et un jour c'est arrivé, j'ai dû reprendre le travail: heureusement j'ai pu me mettre à 80% et n'avais à "laisser" mon bébé "que" 3 jours/semaine... Heureusement la crèche est petite et le personnel FORMIDABLE, Jolan y a trouvé des bras pour s'endormir, un sling pour câliner et j'ai pu l'allaiter à 12h jusqu'à son anniversaire. Son intégration s'est passée à merveille: heureux qu'il était de découvrir un nouvel univers et de nouvelles personnes... il a donc 21mois et adore toujours aller à la crèche, moi j'ai trouvé un équilibre entre ma vie de maman, ma vie de maîtresse d'école et ma de vie de femme. Nous sommes souvent fatigués mais nous trouvons notre équilibre, nous dormons ensemble le mercredi matin pour récupérer. J'essaie d'être toujours à l'écoute de mon amour de pirate et pense y parvenir:Jolan n'a par exemple pas de doudou, juste un "doudou crèche" avec mon odeur, il n'a aujourd'hui besoin de rien pour dormir et être bien ("juste" des câlins de ses parents...), par exemple aussi il est aujourd'hui propre car j'ai "senti" qu'il était prêt et n'ai eu qu'à lui donner un petit coup de pouce...
Je suis donc heureuse de ma vie, si j'avais pu choisir, je serais restée un peu plus longtemps avec mon fils mais nous avons réussi à trouver notre équilibre... je crois qu'il n'y a pas UNE règle mais autant de règles que d'enfants; à chacun de trouver son équilibre, son bonheur... Je souhaite juste à chaque maman de pouvoir vivre cette "connexion" totale à son enfant... mais je comprends que quand on est forcé de reprendre le boulot quand bébé a 3 mois ça doit être dur...

Cécile a dit…

Ca c'est bien une chose qui m'orripile les gens qui n'ont pas d'enfants et qui font des commentaires sur l'éducation des enfants sans en avoir soi même, non mais c'est du délire ! parce que garder des enfants ca donne un point de vue sur l'éducation ?

Il faut savoir une chose déja c'est que TOUS les enfants sont différents, y'en aura jamais 2 identiques, et que les enfants, c'est comme les adultes, ils ont tous un tempérament différent, y'en a qui sont angoissé de nature, d'autres auront plus vite confiance en eux et seront facilement indépendants, ce n'est pas une question d'éducation !

Ensuite, je citerai une expression que j'ai entendue il y a peu et que certaines mamans connaissent surement (surement toi nicoz)
"avant j'avais des principes, maintenant j'ai des enfants"
je développerai en disant que moi aussi j'avais des principes avant d'avoir ma fille, et ils sont vite partis ne fois qu'elle était là !
Donc quand on a pas d'enfants on ne peut pas se rendre compte de ce genre de choses !

Je continuerai avec une petite observation : Comment font-ils dans les autres pays ? en Amérique du sud ? en Inde ? en Asie ?... ils dorment tous ensemble, ils sont portés en permanence, ils mangent de tout et ne s'en portent pas plus mal, loin de là; il faut savoir qu'en france, tout ce qui concerne la grossesse, la maternité, la puériculture, l'éducation, on est 0, complètement à coté de la plaque et on commence a s'en rendre compte seulement en 2011 et c'est grave, mais ca commence a venir et dans 15 ans, on fera comme ça parce qu'entre temps et au fur et a mesure, on aura compris toutes les erreurs faites !

Ensuite il faut savoir et la je détaillerai pas, sinon je risque de faire bugger le blog a cause d'un message de 300 pages ! ce qui fait des enfants stressé, c'est bien souvent un accouchement qui s'est pas trés bien passé et une maman qui a été trés angoissée, car on ne le diras jamais assez, les enfants sont des éponges et ressentent TOUT, absolument tout et ce dés la vie in-utéro !

de l'égoisme de la part de la maman... ??? mais non justement, on est à l'écoute de nos enfants pour répondre au mieux à leur demandes.

Je finirai avec mon experience perso !
- Ma fille est trés accroché à moi, mais aussi à son père !
- elle est de nature anxieuse
- ma fille a besoin de moi et de ma présence pour se rassurer, du fait de son angoisse, mais comme tous les bébés, ils ont besoin d'etre rassuré, c'est terrible pour eux de naitre et d'arriver dans notre univers, c'est une violence presque pour eux, ils faut les y accompagner en douceur.
- ma fille est gardé chez une nounou et elle y fait mieux ces siestes que chez moi !
- l'adaptation a été difficile avec la nounou, c'est normal elle était habituée a sa maison avec sa maman et on la mets chez une étrangère !
- elle a été porté et bizarement elle est beaucoup plus éveillée que ses petits copain du meme age, tiens c'est bizare ça alors !!! ben oui porté en hauteur, ils voient bien mieux que dans un transat ou ils sont inactifs !

Je terminerai en disant que je ne ferai jamais gardé ma fille par une personne comme vous ! j'ai mme refusé une place dispo chez une ass mat' qui n'avait pas d'enfants, elle etait gentille et douce, mais pour moi c'était pas possible. Quand on a pas d'enfants, on a pas la fibre maternelle et on sait pas décrypter les angoisses et problèmes des bébés !

Cécile a dit…

Nicoz, désolé, je fais comme toi, je suis trop bavarde !

Part 1.
Ca c'est bien une chose qui m'orripile les gens qui n'ont pas d'enfants et qui font des commentaires sur l'éducation des enfants sans en avoir soi même, non mais c'est du délire ! parce que garder des enfants ca donne un point de vue sur l'éducation ?

Il faut savoir une chose déja c'est que TOUS les enfants sont différents, y'en aura jamais 2 identiques, et que les enfants, c'est comme les adultes, ils ont tous un tempérament différent, y'en a qui sont angoissé de nature, d'autres auront plus vite confiance en eux et seront facilement indépendants, ce n'est pas une question d'éducation !

Ensuite, je citerai une expression que j'ai entendue il y a peu et que certaines mamans connaissent surement (surement toi nicoz)
"avant j'avais des principes, maintenant j'ai des enfants"
je développerai en disant que moi aussi j'avais des principes avant d'avoir ma fille, et ils sont vite partis ne fois qu'elle était là !
Donc quand on a pas d'enfants on ne peut pas se rendre compte de ce genre de choses !

Je continuerai avec une petite observation : Comment font-ils dans les autres pays ? en Amérique du sud ? en Inde ? en Asie ?... ils dorment tous ensemble, ils sont portés en permanence, ils mangent de tout et ne s'en portent pas plus mal, loin de là; il faut savoir qu'en france, tout ce qui concerne la grossesse, la maternité, la puériculture, l'éducation, on est 0, complètement à coté de la plaque et on commence a s'en rendre compte seulement en 2011 et c'est grave, mais ca commence a venir et dans 15 ans, on fera comme ça parce qu'entre temps et au fur et a mesure, on aura compris toutes les erreurs faites !

...

Cécile a dit…

...
Part 2.

Ensuite il faut savoir et la je détaillerai pas, sinon je risque de faire bugger le blog a cause d'un message de 300 pages ! ce qui fait des enfants stressé, c'est bien souvent un accouchement qui s'est pas trés bien passé et une maman qui a été trés angoissée, car on ne le diras jamais assez, les enfants sont des éponges et ressentent TOUT, absolument tout et ce dés la vie in-utéro !

de l'égoisme de la part de la maman... ??? mais non justement, on est à l'écoute de nos enfants pour répondre au mieux à leur demandes.

Je finirai avec mon experience perso !
- Ma fille est trés accroché à moi, mais aussi à son père !
- elle est de nature anxieuse
- ma fille a besoin de moi et de ma présence pour se rassurer, du fait de son angoisse, mais comme tous les bébés, ils ont besoin d'etre rassuré, c'est terrible pour eux de naitre et d'arriver dans notre univers, c'est une violence presque pour eux, ils faut les y accompagner en douceur.
- ma fille est gardé chez une nounou et elle y fait mieux ces siestes que chez moi !
- l'adaptation a été difficile avec la nounou, c'est normal elle était habituée a sa maison avec sa maman et on la mets chez une étrangère !
- elle a été porté et bizarement elle est beaucoup plus éveillée que ses petits copain du meme age, tiens c'est bizare ça alors !!! ben oui porté en hauteur, ils voient bien mieux que dans un transat ou ils sont inactifs !

Je terminerai en disant que je ne ferai jamais gardé ma fille par une personne comme vous ! j'ai meme refusé une place dispo chez une ass mat' qui n'avait pas d'enfants, elle etait gentille et douce, mais pour moi c'était pas possible. Quand on a pas d'enfants, on a pas la fibre maternelle et on sait pas décrypter les angoisses et problèmes des bébés !

violaine a dit…

Ah ben en voilà des références que je vais m'empresser de commander! car oui même avec bebe au sein, dans l'echarpe, on peut lire mais aussi visiter des copines, se promener etc... vivre quoi !
Et vu les sourires que mon fils fait toute la journée qu'il soit avec moi, son pére (qui a été le premier à porter bébé en écharpe), dans l'écharpe ou la poussette, aux inconnus ou aux personnes familières, je pense que ce bébé materné va très bien ...
Pfff.....je revendique le droit de choisir d'être mère avant tout et de m'épanouir encore plus grâce à ça... je revendique le droit de pouvoir apporter à mon enfant la sérénité, la confiance et l'épanouissement qui lui permettront plus tard d'aller s'ouvrir au monde avec joie et empressement!
Et je revendique le droit de bébé d'exprimer son besoin d'être avec sa mère...
Le prochain combat de notre société est bien d'accepter nos instincts, de laisser la nature reprendre un peu ses droits pour les mamans comme pour ces pauvres papas!
Nicoz : même si aucune étude ne pouvait prouver les bienfaits et la cohérence du maternage, nous l'aurions pratiqué d'instinct....d'instinct maternel !

violaine a dit…

Ah ben en voilà des références que je vais m'empresser de commander! car oui même avec bebe au sein, dans l'echarpe, on peut lire mais aussi visiter des copines, se promener etc... vivre quoi !
Et vu les sourires que mon fils fait toute la journée qu'il soit avec moi, son pére (qui a été le premier à porter bébé en écharpe), dans l'écharpe ou la poussette, aux inconnus ou aux personnes familières, je pense que ce bébé materné va très bien ...
Pfff.....je revendique le droit de choisir d'être mère avant tout et de m'épanouir encore plus grâce à ça... je revendique le droit de pouvoir apporter à mon enfant la sérénité, la confiance et l'épanouissement qui lui permettront plus tard d'aller s'ouvrir au monde avec joie et empressement!
Et je revendique le droit de bébé d'exprimer son besoin d'être avec sa mère...
Le prochain combat de notre société est bien d'accepter nos instincts, de laisser la nature reprendre un peu ses droits pour les mamans comme pour ces pauvres papas!
Nicoz : même si aucune étude ne pouvait prouver les bienfaits et la cohérence du maternage, nous l'aurions pratiqué d'instinct....d'instinct maternel !

mammanicoz a dit…

MERCI de vos témoignaqges les filles! ♥!

Alexia a dit…

Cher Anynoyme
Je trouve dommage d'ériger une opinion sur le maternage proximal sur la base d'une expérience et non pas en ayant pris le temps de comprendre ce que le maternage proximal implique.
C'est comme si moi je me faisais une opinion de la mentalité des français(es) envers l'éducation des enfants sur base de votre commentaire.

Un BB materné semble peut être plus 'accro' qu'un BB éduqué autrement parce qu'il a appris qu'il peut demander de l'aide à l'adulte alors que beaucoup de BB en france (et je le vois tous les jours au parc) on appris que pleurer ne 'sert à rien' et qu'ils ne peuvent souvent compter que sur leur doudous ou alors sur leur parents à 'heures fixes'.

Et puis, à 8-12 mois, un BB souffre de l'angoisse de séparation (même les plus réacs des pédopsy en parlent) et donc l'absence de maman est difficile à accepter et Papa c'est pas maman. ça passe.

Avant de lancer des commentaires à l'emporte pièce, prenez peut être le temps d'observer autour de vous et de rencontrer des familles qui font du maternage proximal, vous serez étonnées de l'autonomie de leurs bambins....

mammanicoz a dit…

alexia très juste ton commentaire!!! tu a si bien exrpimé ma pensée! merci :-)

violaine a dit…

Alexis, tu m'enlèves les mots de la bouche ! ;)
Je repensais à tout ça ce matin et c'est exactement ce que je me disais.
Les bébés maternés sont "déroutants" pour les personnes habituées aux bébés élevés de manière plus "classique". D'ailleurs ces mêmes personnes ont souvent du mal à entrer en contact avec nos bébés. Ma belle-mère ( ben oui c'est un cliché mais c'est comme ça) par exemple, elle se jette sur mon fils, le bisouille sans lui laisser le temps de voir ou il est, sans se présenter, veut absolument l'éloigner de moi ou de son pére (" il pleure si il vous voit") . Du coup à chaque fois elle est frustrée parce que ça ne loupe jamais, au bout de 2 min loulou dit stop et demande sa maman ou son papa. Ben oui, ce sont des personnes nos bébés, il faut l'admettre, ce ne sont pas des poupées !

violaine a dit…

oups, je voulais dire Alexia ;)

Gab a dit…

Bonjour
je découvre ce blog en sautant de blog en blog.
tout d'abord bravo vous avez une jolie petite fille.
ensuite mme badinter vous a énervé certes cependant je vous conseilles de lire son livre, elle ne jetes pas aux ordures les femmes qui comme vous on décidé de s'occuper différement de son enfant. Son discours dans les médias a été bien réduit.

Je pense que si vous prennez le temps de le lire, vous verrez que son discour n'est pas celui qu'on a bien voulu entendre!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...