Membres

mercredi 29 juin 2011

"on a volé mes tétées"

j'ai pris ce livre sur amaz*on (comme d'hab) après l'avoir vu plusieurs fois en librairie sans jamais me décider. puis le jour où je me suis dite "ok, je l'achète", la librairie ne l'avait plus. alors, comme je disais, je suis allée sur amaz*on et je l'ai pris d'un vendeur "privé" qui n'était rien d'autre que l'auteur! et alors je l'ai reçu avec la dédicace! la classe!



le motif pour lequel j'ai très longuement hésité avant de l'acheter c'était le sujet.
c'est-à-dire , j'en étais attirée parce que c'était un livre jeunesse qu'il parlait d'allaitement et -comme vous savez- tous les livres pour petits qu'ils ont à faire avec l'allaitement m'intéressent. mais celui il parlait de la fin de l'allaitement. "On a volé mes tétés" parle d'un(e) bambin(e) qu'un beau jour ne retrouve plus ses tétées.

il y a quelque mois ça me semblait inutile d'acheter à Mina un livre qu'il parlât de ce-ci, je n'aurais jamais ARRÊTÉ D'ALLAITER, n'est pas? je ne pouvais pas penser qu'un jour je pourrais refuser le sein à ma fille.

mais un jour ça arrive...enfin pas arrêter d'allaiter (pas pour l'instant ^ ^) mais le fait qu'en certains moments, en certains endroits, pendant certains horaires j'ai envie aussi de lui dire "pas maintenant!"
.parce que je suis fatiguée peut-être, et c'est 3h du mat' et au lieu de faire une petite tétée rapidos elle veut carrément se faire un festin de noces.
.parce que je suis en train de cuisiner, et téter dans l'écharpe, pendant que je cuisine, ce n'est plus très pratique. je pourrais juste me poser avec elle mais des fois je suis pressée et je n'ai pas envie de m'interrompre.
.parce que nous dînons avec des amis et moi -tirée à 4 épingles- je n'ai pas envie de finir en topless

enfin, quelconque ce soient les motifs qui poussent une maman à refuser -momentanément ou pas- le sein à son enfant (et pas bébé) sont permis. parce que je crois fermement que l'allaitement soit une histoire à deux dans lequel aussi la maman a la sienne à dire.
j'aimerais trouver des compromis pour que cette belle histoire continue plutôt que subir et puis péter un câble et couper du tout.

enfin bref, maintenant je trouve ce livre utile: parce que Mina s'amuse à imaginer où sont allées ses tétées quand elle ne peut pas boire son lattuccio, justement comme l'enfant du livre.
(même si souvent moi je dis que les tétées se reposent/font dodo)

au fils des mois j'ai compris une chose, chaque allaitement est différent parce que au monde ça n'existent pas une maman et un enfant égaux. l'allaitement est un rapport "de couple", et seulement ce "couple" peux y décider et le gérer. et c'est justement ici toute la difficulté mais aussi la beauté du truc: le lien et le rapport qui est crée avec l'allaitement c'est quelque chose spécial. (pas qu'un lien et un rapport spécial ne puissent se créer sans allaitement, n'équivoquez pas!)

vous, mamans qu'ils allaitent les bambins, comme vous vivez les rythmes et la fréquence des tétées? comment vous gérez ce rapport à deux?

mardi 28 juin 2011

le dernier mercredi

demain il sera le dernier mercredi à l’école Montessori. l'été est la!




lundi 27 juin 2011

à La Rochelle

je fais un brin de self promo:



LA CHASSE à LA LIGNE
(Nicoz Balboa à la Bletterie)

L'artiste italienne Nicoz Balboa va exposer ses pyrogravures décalées et poétiques à la galerie BLETTERIE. venez découvrir son univers truffé d'animaux mystérieux, de petites filles fantasques évoluant dans des paysages oniriques.

vernissage Vendredi 1er Juillet à 18h30

du 1er au 30 Juillet 2011.
du mardi au samedi 15h/19h.
Galerie Bletterie, 11 ter rue Bletterie.
tel.: 05 46 41 48 27. www.atelierbletterie.fr

il y a même l’événement sur facebook.

dimanche 26 juin 2011

Habiba et Alma se sont retrouvées!

(est ce que vous vous souvenez de ce billet?)



que beau, alors les billets sur les blogs, et chaînes mail et sur facebook elles sont servies à quelque chose! beaucoup de gens ont été secoués par cette histoire et ils ont signé le pétition. et peut-être que un petit pas a été fait.

mais il y a encore beaucoup de mamans en difficulté séparées des leurs enfants, pour ce-ci les mamans qui se sont mobilisées pour Habiba ont créé A.L.M.A. - All Loving Mothers Association, ajoutez-les sur facebook.

(lire l'article sur the guardian)

jeudi 23 juin 2011

on est la (aka félicitations pour moi!)



bon, comme vous voyez sur la vidéo ci dessus tourné dans l'avion, on est rentrées.

et ça c'est un billet charnier, pour se remettre dans le bain.
je ne parle pas trop de mes oignons sur ce blog ci, mais j'ai quand même envie de partager avec vous une super bonne nouvelle (je ne suis pas enceinte) même si on ne se connait pas.
hier -après des mois de souffrances, des rendez-vous, des doutes et aussi des déceptions- nous avons signé pour notre nouvelle maison! je suis émue! ok elle sera à nous seulement dans vingt ans (crédit oblige) ...mais cette appart je l'adore! c'est toute une nouvelle expérience pour moi que dans la vie j'ai déménagé 11 fois!

voici une petite vidéo:

(présente à l'événement, aussi maman2enfants^^)

et quelques photos:








et voilà, Mina et sa première sieste dans la maison!

yuppy!

---update---
argh! et j'oubliais...aujourd'hui c'est mon 32eme 22eme anniversaire! et en cadeau j'ai eu un stage "vivre en famille" avec Catherine Dumonteil Kremer, la classe quoi!
re-yupppy!


--- deuxième update---
avec les photos de ma petite fête d'anniversaire, dans la nouvelle maison. et pour répondre à un peu de questions: j'adore ce papier peint et cette tapisserie!!!! mais nous la changerons parce qu'elle est archiabimée et poussiéreuse. j'ai fait un micro-pensé sur le petite pièce avec le papier peint avec les roses jusqu'à le plafond, je me demande si Guicho accepterà de laisser une pièce sur toute la maison, peut-être...


It's my party and I SMILE if I want to







It's my party and I SMILE if I want to


It's my party and I SMILE if I want to
(cheesecake faite par Guicho, trop bonne!)

(brownies par Guicho, MIAM!)


(et au bout d'un moment une équipe de démolisseurs improvisé s'est chargée de dégager...la cheminé!)


It's my party and I SMILE if I want to

lundi 20 juin 2011

l'air de Rome...



hello tout le monde, je suis à Rome. l'air de Rome me fait oublier les blogs, les français, la France, tout ça. quand je suis à Rome entourée de mes amis, de ma famille, de ma ville et de ma nourriture...et ben, plus rien me semble urgent et important. ne soyez pas faché(e)s avec moi, donc, si je delaisse le blog pour quelque jour. j'ai envie d'en profiter.

bisouxxx

jeudi 16 juin 2011

Au Temps Jadis

je dois dire que les chansons pour les petits je les trouves toujours un peu ringardes ou carrèment crétines. je vous avais déjà parlé d'Alphabutt de kimya Dawson, pour chanter et danser avec les petits en apprennant aussi quelque chose de la vie; et des Lullatone, pour pouvoir les faire endormir, et aujourd'hui je veux ajouter un disque à la liste.


Au Temps Jadis - 20 chanson enfantines des années 50

toutes chansons françaises depuis les années 40 et 50: Fernandel, Charles Trenet, Lisette Jambel, Georges Brassens, Hendri Salvador et d'autres nombreux chanteurs.
il y en a des plus mélancoliques au plus amusantes, ce disque est une friandise pour les oreilles.

pour le moment la préférée de Mine (et la mienne ^ ^) est LA Bouillabaisse:



Pour faire une bonne bouillabaisse
Il faut se lever de bon matin
Préparer le pastis et sans cesse
Raconter des blagues avec les mains

Les courageux prennent leur canne
Et vont eux mêmes la pêcher
Mais le poisson passe et ricane
Y a plus qu'à l'acheter au marché !

{Refrain:}
Ah ! que c'est bon la bouillabaisse
Ah ! mon dieu que c'est bon bon bon
Ah ! que c'est bon la bouillabaisse
Ah ! mon dieu que c'est bon.
choeurs :
Pour faire une bonne bouillabaisse
Il faut se lever de bon matin
Préparer le pastis et sans cesse
Raconter des blagues avec les mains.

Une langouste est nécessaire
De la baudroie et des favouilles
Douze rascasses un p'tit Saint Pierre
Huile safran ail et fenouil

{au Refrain}

On invite une belle petite
Marie-Louise ou bien Suzon
Ensemble on remue la marmite
En se bécotant tout le long

{au Refrain}

Il faut bien attiser la braise
Suzon le fit ingénument
C'est ainsi que les marseillaises
Eprouvent leur tempérament

{au Refrain}

On laisse un peu la bouillabaisse
Pour pétanquer au cabanon
On tire et on fait des prouesses
Quand on revient y a plus de bouillon !

Ah ! que c'est bon la bouillabaisse
Ah ! mon dieu que c'est bon bon bon
Ah ! que c'est bon la bouillabaisse
Ah ! mon dieu que c'est bon.
ch?urs :
Ah ! que c'est bon la bouillabaisse
Ah ! mon dieu que c'est bon bon bon
Ah ! que c'est bon la bouillabaisse
Ah ! mon dieu que c'est bon.


ihihih! j'adore le texte, la recette de la Bouillabaisse et leur accent marseillais!

lundi 13 juin 2011

activité Montessori à faire soi même #7: déplacer, choisir et classifier...

...les noix:



avec ou sans pince (à glaçons ça serait le maximum. celle qui est dans ma photo est une pince à sucre et ce n'est pas le maximum). ou mieux, peut-être au début sans pince et par la suite avec.
cette activité amuse aussi les plus petits.

(puis bon ben, il y en a qui les noix - après les avoir utilisés pour l'activité Montessori - les mange aussi!)


...ou alors les boutons:


pour entraîner la vue et le toucher à formes et couleurs différentes. apprendre à classifier comme dans les ensembles.


je me recommande, dans les activités Montessori le maximum serait attendre que ce soit le petit à choisir.
même si dans le cas de celles-ci deux ici, à mon avis, on peut faire aussi une exception à la règle...c'est-à-dire, si vous n'avez pas une classe Montessori vous pouvez essayer de proposer ces jeux à vos pitchouns et voir comment ça va. l'important est respecter la "règle" du "je te fais voir une fois comment ça marche, en silence. et puis suis ta route." sans dire "on fait comme ci, on fait comme ça".
si les premières fois ils ne réussissent pas c'est normal, ne les corrigez pas et ne les faites pas à leur place.

amusez vous bien!

samedi 11 juin 2011

Nous sommes tout des Habiba

(je vous reporte ici une info prise du blog Brindilles)

Le 31 mai dernier, Habiba, une maman marocaine vivant à Madrid s'est vue séparée brutalement de son enfant sans son consentement au motif qu'elle l'allaitait.
Habiba vivait avec sa fille de 15 mois dans un lieu d'accueil mère-enfant du type PMI à Instituto Madrileño del Menor y la Familia (IMMF).

Ce 31 mai, elle laisse, comme à son habitude, son enfant à la garderie. Elle sera informée plus tard qu'elle ne pourra plus le revoir.
Dans la presse, ultérieurement, des informations anonymes sensées provenir de l'IMMF préciseraient que l'enfant a été emmené dans un centre de psychothérapie parce que sa maman était violente.

Choquée par cette situation, la fondation Raices a pris en charge immédiatement Habiba et s'est chargée de lui faire faire des évaluations psychiatriques.

Le psychiatre et le psychologue qui ont évalué Habiba affirment que Habiba « est une mère aimante et sensible, qui est attachée sainement à son fils. »
« Il est évident que cette séparation est très stressante pour le nourrisson et je peux prédire les symptômes de la détresse psychique et émotionnelle si le lien physique n'est pas immédiatement rétabli. »

« L'évaluation psychiatrique d'Habiba révèle qu'elle ne souffre pas de troubles psychiatriques et qu'elle ne se drogue pas. C'est une femme compétente, aimante qui maintenant souffre énormément d'avoir été séparée brutalement de son enfant ».

« En tant que pédopsychiatre je sais que séparer un enfant de 15 mois brutalement de sa mère, de le transférer dans un établissement où il ne connait personne peut causer des sérieux traumatismes psychologiques. Il faut que mère et enfant se retrouvent. »

Physiquement, Habiba souffrait d'engorgement, une mastite se développait. Après beaucoup d'insistances, l'IMMF a accepté que sa mère puisse tirer son lait afin qu'il soit transmis à son fils, mais sans garantie qu'il ne le prenne puisque cette institution interdit l'allaitement dans tous ses foyers.

Interdiction de l'allaitement qui est en complète contradiction avec les directives de l'Espagne qui soutient clairement toutes campagnes d'allaitement...

Manifestement, l'IMMF n'est pas au clair avec ce motif de séparation. Car dès les premières protestations, elle s'est défendue en précisant que ce n'est pas l'allaitement qui les a conduit à séparer la mère et l'enfant, que la garde a été retirée temporairement et que le cas sera réévalué ultérieurement. Était-ce seulement une raison pour procéder à la séparation aussi brutalement ? Par ailleurs les évaluations psychiatriques de cette mère sont très positives...

Le 4 juin dernier, le Dr Olza, psychiatre, qui prend en charge Habiba a décidé d'ouvrir un groupe Facebook pour soutenir Habiba qui compte à l'heure où ce billet est écrit déjà 4426 membres.
Une pétition publique est également disponible ici.

Depuis, un accord a été passé pour qu'Habiba puisse voir son enfant une heure par semaine à condition qu'elle ne l'allaite pas.

De sa première rencontre, Habiba dira :
« Ma petite fille n'était plus l'enfant que je connaissais, elle ne voulait même plus me regarder, elle a perdu un demi kilo, a l'air très mince, avait des cernes sous les yeux et a commencé a pleurer quand je l'ai prise dans mes bras. Puis elle s'est arrêtée, comme i elle n'avait plus la force physique de pleurer, elle ne ressemblait pas à ma fille, elle ressemblait à un enfant mort, une poupée ».

Le Dr Olza, furieux, explique que les réactions de l'enfant étaient totalement prévisibles. D'un regard extérieur on aurait pu en conclure que cette attitude de l'enfant prouvait que Habiba était une mauvaise mère pour son enfant, mais il en est rien. Au contraire cette réaction prouve que l'enfant a énormément souffert de la séparation et qu'il a ressenti un profond sentiment d'abandon.

Merci de diffuser cette information au plus grand nombre, merci de soutenir Habiba en vous connectant au groupe Facebook espagnol ou celui-ci qui est international.

Vous pouvez aussi manifester votre soutien en affichant où vous le souhaitez ce logo :

voilà quoi d'autre ajouter? penser à cette mère séparée de sa fille et à cette fille séparée de sa mère sans motif apparent, ça me met une tristesse infinie. et penser à ces gens qu'ils interdisent l'allaitement - et ils SE PERMETTENT d'interférer dans une relation si privée qui ne concerne seulement la mère et l'enfant - ça me donne envie de vomir.

donc, allez signer la pétition!!!


jeudi 9 juin 2011

notre classe Montessori (dans la buanderie)

la voila la classe Montessori dans la buanderie dont je vous avais parlé. la voila en tout sa splendeur, photographiée (sans le linge propre à repasser entassé sur la machine à laver) pendant une matinée ensoleillée.

au-delà d'y faire des activités Montessori avec Mina j'y ai fait 3 rencontres avec 3 autres enfants. 3 enfants (de 3 amies à moi) que j'ai utilisés comme cobayes pour mettre en pratique ce que j'ai appris pendant ces derniers mois.
3 rencontres en 3 moments différents, une rencontre pour chaque enfant: le première ça été, comment dire...sport, la deuxième ça a été et le troisième ce fut la plus Montessorienne et satisfaisant (bientôt je posterai le compte rendu de ces expériences).

(pour les indications sur les matériels dans les photos revenez à l'autre billet)















Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...