Membres

dimanche 4 septembre 2011

mais c'est quoi vraiment le sevrage naturel?



je me plonge sur la question un instant car je viens de lire ce billet, sur un blog qui est souvent très rigolo, et je pense au sevrage des enfants.

surtout au sevrage voulu par l'enfant et pas par la maman en fait; car le sevrage voulu par la maman est un droit (de la maman) et jamais je me retrouverais à écrire que il ne faut pas sevrer.

mais revenons à nos poules (?). comme je disais j'ai lu ce billet très émouvant à propos de la fin de l'allaitement apparemment choisi par le bébé et une phrase a fait tilt dans ma tête, je cite:

"(...) ma fille s'est sevrée. Toute seule. Un jour, comme ça, elle a décidé que ça suffisait. Qu'elle était assez grande. Qu'elle n'avait plus envie. (...) Elle prenait bien ses biberons (de lait artificiel) et prenait bien le sein. Aucun souci, tout roulait. Et puis voilà. Elle ne veut plus."

je me demande si un enfant à 6 mois il se sèvre vraiment tout seul... enfin, ça me parait assez bizarre. quand elle écrit "Et puis voilà. Elle ne veut plus." je pense plus tôt à une grève de la tétée qui viens surtout d'une gène de l'enfant pour n'importe quelle raison.

je pense ça car le
sevrage mené par l'enfant (dit naturel) n'est pas un refus du sein, mais un long parcours, un acheminement qui se termine avec le sevrage, l’émancipation de l'enfant de quelque chose qui le rassurait et qui e liait à sa mère. avec le sevrage naturel l'enfant marche vers la maturité et l’indépendance à son propre rythme.

un sevrage naturel
ne se fait pas du jour à lendemain par un refus catégorique du sein mais par petits pas, des petits "oublis" et des pauses entre les tétées de plus en plus longues (de jours!) jusqu'au moment où l'on s’aperçoit que que l'enfant ne tête plus.

cela dit je ne dis pas que cette maman aurait du continuer à tout prix ou qu'elle a mal fait d’arrêter, hein!? 6 mois d'allaitement sont déjà super!

je me pose juste la question car j'ai peur que des fois il peuvent y avoir des incompréhensions (des qui pro quo) avec son propre bébé: on crois respecter son choix mais -par manque d'assurance ou manque d'information- on est à coté de la plaque. bébé voudrait nous dire un truc et on comprend autre choses...
et c'est bien dommage. surtout si ce sevrage n'était pas désiré par la maman non plus.

bon, on le sait, avec l'allaitement il faut y aller avec les pincettes car chaque maman a sa propre expérience, et chaque expérience est unique et spéciale (et respectable).
mais cela dit, et après ça je vais me coucher, je me dis que des fois c'est juste le manque d'information qui peux conditionner une histoire d'allaitement et pas forcement un choix bien réfléchi. dommage.

alors, si vous voyez une maman en difficulté avec l'allaitement n’hésitez pas à lui tendre une main sans juger ses choix, par exemple évitez les phrases du genre: "ohlala quelle galère, tu devrais arrêter d'allaiter! ça serait plus simple!" ou alors: "mais pourquoi tu arrête!!? c'est si bien l'allaitement! tu ne te soucie donc pas de ton bébé?"

essayez juste de l'écouter ou de lui passer des infos sur le sujet-un livre-le numéro d'une conseillère en allaitement et/ou de La Leche League-ou simplement racontez comment vous avez affronté tel ou tel problème si vous en avez eu l’expérience.

c'est toujours mieux quand on arrive à faire nos propres choix après avoir reçu un max d'informations, juste histoire de ne pas avoir de regrets!

bonne nuit!

------ ♥ ------

ressources pour approfondir

sur le site www.lllfrance.org on peu lire:

AA 37 : L'allaitement long : un âge naturel pour le sevrage
AA 50 : Et le sevrage, comment ça se passe ?
AA 79 : Comment les mères vivent la fin de l'allaitement
Sevrage
DA Hors série sur la JIA 2005 : Allaiter un bambin : Dr Jack Newman

www.kellymom.com

livres:
Les 10 plus gros mensonges sur... L'allaitement
À propos du sevrage (quand l'allaitement se termine)
L'art de l'allaitement maternel
La prise de sein et autres clefs pour un allaitement réussi

L'allaitement maternel : La voie lactée



----------un petit update----------

désolée si j'ai donnée l'impression de juger cette maman! car je ne jugeait vraiment pas, je ne suis vraiment pas une inconditionnelle de la miche et ça me choquent pas le bibs. moi même j'en ai donnée à ma fille au tout début, vous vous souvenez? la citations au billet était juste un prétexte pour parler du sevrage naturel, pour approfondir ce que c'est! mais après avoir mis le lien je me suis rendue compte (sur une page du net où j'avais vu le dit lien) que finalement il y avaient beaucoup de gents qui ont jugé cette maman pour être passée au bib comme si cela était de la maltraitance! remettons les choses à leur place, s'ils vous plait! du lait artificiel ce n'est pas de la maltraitance ni une crasse que on fait à son enfant! (rhololo j connais que de termes durs moi? crasse en plus c'est du français ou pas?^^)
au fils des années de forum/blog/rencontres entres mamans je me suis rendue compte que aux jugements par d'autres mamans on ne peut jamais y échapper! j'ai l'impression que nous, les mamans, on en prends plein la "geule" pour n'importe quelle chose! style "tu arrête d'allaiter? indigne!" ou "tu allaite encore à 3 ans? tu va en faire un détraqué!". on s'en sort pas.
toute manière j'ai l'impression que on est toujours des extrémistes pour certaines et de "pas assez impliqué" pour d'autres! n'est pas?

en tout cas, la maman du lien m'a dit que elle a fait un choix informée et je trouve ça cool. ma réflexion sur le blog était justement dirigée aux les mamans qui ne connaissent pas ce choix. quand j'ai commencé à allaiter j'ai eu pleins de souci et au début en étant pas informée j'en ai beaucoup souffert. du coup ça me parle toujours quand je pense qu'une maman puisse vivre une même situation: un choix pas choisi mais imposé par la non connaissance!

tout ça pour dire que malgré le buzz du net, malgré les commentaires de soutien ou de "non soutien" (comment on dit en français?) elle a bien fait comme elle a fait. de toute manière il y a que la mère qui SAIT ce qui est mieux pour son propre bébé.

voilà. aimons nous! :°D


24 commentaires:

laetitia a dit…

Ici tout mes allaitements ce sont fini vers 14 mois de mes bébés.... comme tu le dis les tétées se faisaient de plus en plus espacés, et un matin plus de rien et le surlendemain non plus, pas de demande de mes bébés, mis au sein en a voulu mais aller tois secondes, lol, donc fini.
Pour moi un an je trouve ça géniale, j'avoue que plus longtemps bien que je suis admirative devant ceux qui font plus longtemps, j'ai plein d'amie qui font des allaitements long, mais moi je ne me vois pas donner le sein au delà des 18mois, une idée certainement vu que je ne vais pas au delà....
On verra avec le petit troisième qui se prépare

Marion a dit…

Ici sevrage naturel à 13 mois... les tétées devenaient de plus en plus courtes alors je me suis dit: "je ne vais plus lui proposer et voir s'il réclame..." Ainsi il a réclamé de moins en moins jusqu'à plus du tout. Mon idée était de respecter SON choix, je ne voulais pas lui imposer le mien en lui proposant d'office le sein... Je suis un peu choquée par les mamans (déjà vu)de bambins qui insistent pour la tétée...

Anonyme a dit…

mais si, nous te lisons! Même le dimanche!! Fanny

Marie, 3 nains a dit…

Je te remercie d'avoir partagé mon billet. Effectivement, j'ai mal choisi mes mots, et j'ai le sentiment que cela fait grand bruit chez les "extrémistes" car mon geste est, selon elles, égoïste.

J'assume. Ma fille a fait une otite et hurlait au sein. Une grève de la tétée (je suis bien informée).
J'ai essayé. 1 mois. De lui donner le sein, encore et encore.

Et puis je me suis demandé pourquoi?
Pour qui?

Et surtout qu'est ce que ça peut faire aux autres???

Intéressant ton article, très.
Mais je te remercierai de ne pas juger mon parcours d'allaitement. Cela ne regarde que moi, et ma fille.

Quand on a trois enfants à gérer, quand on a la fatigue et un boulot un temps plein, parfois, on fait au mieux.

Merci.

Jennifer a dit…

Coucou,

Et bien moi je viens tout juste de sevrer mon petit bout... Il a presque 18 mois... Cela s'est fait assez naturellement, même si je pense avoir un peu forcé la main à mon petit coeur, mais reprise d'une activité professionnelle oblige, j'ai un peu refusé certaines tétées, et puis de fil en aiguille il en est venu à ne plus les réclamer, et là il ne tète plus la nuit donc plus du tout depuis trois jours... (Cela fait plus d'un mois que j'ai commencé le sevrage et la fin du sevrage a été assez naturelle, j'ai juste lancé la manoeuvre). Enfin voilà, je me sens plutôt heureuse de mon allaitement car plus de 17 mois est un allaitement respectable!! Et je me sens moins frustrée et moins attristée que pour mon premier alors que l'allaitement n'avait duré que 2 mois et demi... Donc, je pense que j'ai fait le bon choix, et je réserve toujours des moments de tendresse en remplaçant les tétées par des câlins!! Si un jour mon homme accepte de faire le troisième, je suis prête à recommencer un allaitement de plus de 12 mois, mais 18 mois me semblent vraiment un bon allaitement, même si je reste admirative devant celles qui réussisse à mener l'allaitement au terme choisi par leur enfant!! ^^

mammanicoz a dit…

et ben dis donc le dimanche il y a du monde! j vais poster le dimanche moi alors! :PPPPPP

les filles merci d partager vos éxperience, moi ça me fait toujours du bien de lire des autres expériences d'allaitement, ça ouvre les horizon! on est vraiment toutes différentes! :-)

sinon, pour "marie 3 nains":
désolée j ne voulais pas te donner l'impression de te juger! car j ne te jugeait vraiment pas :D je ne suis vraiment pas une inconditionnelle de la miche (^^) et ça me choquent pas le bibs. moi même j'en ai donnée à ma fille! :-) la citations à ton billet était juste un prétexte pour parler du sevrage naturel, pour approfondir ce que c'est! après avoir mis ton lien je me suis rendue compte (sur une page du net où j'avais vu ton lien) que finalement il y avaient bcp de gents qui t’ont jugé pour être passée au bib comme si c'était la maltraitance! ehehe...mais ça tu peux pas y échapper! j'ai l'impression que nous les mamans on en prends plein la "geule" pour n'importe quelle chose! (tu arrête d'allaiter? indigne! tu allaite encore à 3 ans? tu va en faire un détraqué! on s'en sort pas)

en tout cas, c'est cool que ton choix soit informée. ma réflexion était justement à les mamans qui ne connaissent pas.... quand j'ai commencé à allaiter j'ai eu pleins d souci et au début en étant pas informée j'en ai bcp souffert. du coup ça me parle toujours quand j pense que une maman puisse vivre une même situation: un choix pas choisi mais imposé par la non connaissance!

voilà...tu a bien fait comme tu a fait. de toute manière il y a que toi qui SAIT pour ton BB. :D

daphné a dit…

Je voulais arreter aux alentours de 9 mois... Mais je suis une usine a lait (j'ai arrêté il y a un an et je fais toujours du lait...) mais n'ai pas réussi à arreter à cause de mastite à répetitions...
Un jour, j'ai dit à mon fils de 13 mois : "bon chéri, demain plus de gougoutte... d'accord? Si tu veux pas c'est pas grave ... mais t'es un grand bébé!"
Et le lendemain... il n'a plus cherché mon sein!
Je prenais mon bain avec lui tous les jours et il s'endormait au sein et bien ce jour là, rien du tout ! comme si je n'avais plus de seins! Il s'était sevré... perso je l'ai presque mal vécu ... mon sevrage à moi fut trop rapide!

Anonyme a dit…

Marie je ne crois pas que quiconque juge ton acte égoïste, meme chez les extrémistes (dont je fait surement partie a vos yeux) ;-) C'est uniquement le terme de sevrage naturel qui a fait bondir qqunes, qqunes qui se battent pour que les mythes a propos de l'allaitement/sevrage prennet fin et que les infos correctes circulent correctement. Donc ce n'est pas ton acte qui est jugé, non non et non. Et personne n'a parlé de maltraitance non mais ho allez-y mollo tout de meme! Comme tu le dis Marie tu as simplement mal choisi tes mots. Y a pas mort d'homme et dans 2 jours on en parlera plus... Et ca permettra peut-être a certaines mamans d''en apprendre un peu plus sur le sevrage dit naturel donc tant mieux :-)

mammanicoz a dit…

merci du partage daphné <3

anonyme j suis d'accord! d toute manière j'ai l'impression que on est toujours des extrémistes pour certaines et de "pas assez impliqué" pour d'autres! n'est pas? laissons nous vivre sans oublier des faire passer de l'information pure et dure (^^). liens, livres et tout le patati pour que chacune fasse son choix! ♥!

:-)

valentine a dit…

J'aime beaucoup ton billet Nicoz car effectivement il ne juge pas ;-) ce qui n'est pas le cas partout... Mais effectivement le terme "sevrage naturel" n'est pas forcément le plus adapté pour cette situation
Chaque maman son histoire.

marieclaire a dit…

A connaître Nicoz et pour avoir parlé de nos allaitements respectifs, je savais qu'elle ne jugeait pas.
Mais effectivement chaque histoire est particulière, et toute réflexion autre peut être gênante, même si sans critique. J'ai compris toutefois ce que tu voulais dire par une interprétation personnelle de l'enfant qui ne prend pas la sein. Ma fille à 5 mois a arrêté car douleurs dentaires + beaucoup de bibs pendant les vacances avec un allaitement mixte existant depuis le début : entendre les commentaires de la famille m'a exaspérée ! Pour mon fils, un sevrage partagé à 11 mois, puisque j'étais fatiguée, donc moins patiente à allaiter, et mon fils a certainement ressenti cela et au final était plus serein quand je lui donnais le biberon (il a longtemps demandé à ce qu'on lui donne plutôt que le prendre seul, ça c'est tout aussi important !). Pour certains, cela faisait des mois qu'on me demandait quand j'arrêterais, et pour d'autres je devais me reposer pour mieux pouvoir continuer à allaiter. Personne en effet ne doit dire qu'on s'est trompé ou qu'on aurait du persévérer, parce que ce qui est fait est fait, et parce que comme le dit très bien Marie, c'est une histoire à deux. Par contre les mauvais conseils de certains (médecins et personnel hospitalier..) à certains moments où j'étais en demande d'aide m'ont déroutée et meurtrie. Depuis je ne cesse de conseiller la Leche League grâce à qui mon deuxième allaitement a pris terme à 11 mois ensemble avec mon enfant plutôt qu'à 1 mois à cause de mes douleurs... Les mamans qui ont allaité, quelque soit la durée, peuvent être de bons conseils aussi, si elles ne jugent pas, comme dit précédemment :)

Marie, 3 nains a dit…

Aucun souci ma chère, je suis juste légèrement agacée car certaines personnes, sous couvert de dénoncer la "désinformation" se permettent de juger mon vécu et mes choix.

J'ai pensé que tu en faisais partie. Pardon, donc, mais ce sevrage a été difficile et certaines savent appuyer où ça fait mal.

L'allaitement est un choix. Merveilleux. Mais il reste un choix.
Et je suis contente que tu aies pris la peine de me répondre.
Si j'ai parlé de sevrage naturel, c'était peut être aussi pour atténuer la douleur de voir ma fille hurler ainsi au sein.

Et peut être que certaines auraient du avoir la décence de passer leur chemin plutôt que de venir délivrer un message hautain et dogmatique.

Voilou, sans rancune, j'ai été blessée. Comme toute mère qu'on remet en cause publiquement. Je n'ai jamais demandé à quiconque son avis. Surtout pas de la part de celles qui ne me connaissent pas.

Bises.

Atelier a dit…

marie claire j'adore toujours tes interventions! <3


marie, oui tu a raison! au fait j'ai utilisé la citation de ton billet pour 'prétexte' pour parler du sevrage naturel et ce qui vivent les mamans.

dis moi, veux tu que je enlève la citation de ton billet et le lien de ton blog pour rentre ce message plus anonyme? :-)

mammanicoz a dit…

(pardon! c'était moi qui écrivait!)

mammanicoz a dit…

(ps: au fait j'ai pensé pouvoir te citer car tu avais écrit ça publiquement sur le blog.... mais peut être que ça viole ta privacy?) :-)))

Anonyme a dit…

Le message hautain et dogmatique se trouve ici meme? Je suis l'Anonyme plus haut et je commence juste a me demander ou commencer et ou s'arrête la paranoïa ...? Si c'est moi qui aurait du passer mon chemin je comprends vraiment plus rien!!! A un moment donné il fait arrêter de jouer les victimes, pas tout le monde est la a jugér et critiquer hein!
Et si ça ne m'était pas adressé, mea culpa.

Atelier a dit…

Anonyme! on n'allume pas la flamme de la polémique! (déjà, pourrais tu te signer, s'il te plait?)
je ne pense pas que c'était pour toi le message....comment on disait? on ne joue pas les victimes. ça vaut pour tout le monde!


de toute manière on le sait, l'allaitement nous passionne et donc ça enflamme nos réactions. alors que c'est tellement extra d'échanger avec qui à des parcours différents du notre.

allez, aimons nous! :-))

Marie, 3 nains a dit…

Cher Anonyme, absolument pas. A la suite de cet article, j'ai reçu des messages par email afin de m'expliquer combien j'étais en tort et à quel point mon article était mauvais pour toutes ces mères allaitantes.

Donc, excuse moi, le sujet est toujours délicat. Un dimanche agréable, avec mes trois enfants. Je me réveille (tôt) et je trouve dans ma boîte mail un message d'une jeune maman, membre d'un groupe pro-allaitement sur FB, qui se permet de m'expliquer en quoi j'ai raté mon allaitement alors qu'elle, maman d'un adorable bambin de 14 mois, elle fait tout bien, et qu'elle a surmonté cette grève de la tétée en se donnant un peu de mal (ce que j'ai eu la flemme de faire selon elle).

C'était à elle que s'adressait mes propos. Elle qui m'a sali mon dernier dimanche de vacances. Elle qui m'a fait douter un instant. Elle qui dessert l'allaitement.
Moi qui n'ai rien demandé.

Et non, tu peux laisser ton post, il est très bien je te l'ai dit. Sincèrement, ça ne me pose pas de problème, j'assume ce "défaut" de langage, nul n'est parfait.

Des bises à toutes et je reviendrai sur ce blog où me semble régner une ambiance franche et maternelle.

mammanicoz a dit…

(et merd' j'ai encore commenté avec le profil de l'atelier. c'est que j suis en train de peaufiner notre blog http://bletterinette.blogspot.com/ avant a rentrée^^)

Anonyme a dit…

Merci Marie pour ta réponse. Sache que je ne cautionne absolument pas ce genre de mail que tu as recu. Toi qui n'a rien demandé, toi qui a eu le malheur il y a qq mois d'utiliser un "mauvais" terme, toi a qui inconsciemment ça faisait peut-être du bien de penser que ta fille avait aussi, un tout petit peu, décidé du sevrage...
Lutter contre la désinformation je suis archi-pour et je dirais aussi a qui veut l'entendre qu'on ne parle pas de sevrage naturel a 6 mois. Mais merde, pour aider la cause de l'allaitement il faut tout de meme être un peu plus maligne que ça, ce que cette maman a fait la ne sert strictement a rien (ou alors à s'auto-redorer le blason?). Ce n'est pas de cette manière qu'on va lutter contre quoique ce soit, elle se trompe sur toute la ligne. Et ça m'ennuie qu'on puisse me mettre dans le meme panier que cette MINORITE sous prétexte que je m'implique également sur des sites ou pages pro-allaitement. (voila pour mon coté parano a moi ;-) ).
Apparement le mal est déjà fait mais ça ne vaut pas la peine qu'elle gâche 1 seconde de plus de ton dimanche, enfin de ce qu'il en reste..!

J'ai voulu écrire avec mon pseudo mais ça m'a effacé tout mon texte, surement une mauvaise manip de ma part, mais je signe bien volontiers.
Nocta79

Atelier a dit…

merci Nocta79!!!! moi aussi j'ai mon coté parano, t'a vu? j'aime bienG lire le nom de qui écris! :°D

en tut cas j suis 100% d'accord avec toi!

redorer son blason en enfonçant d'autres "mammine" ça n'aide pas!

♥!

allez bonne nuit et bonne rentrée à toutes!

bizzzzz

mammanicoz a dit…

AAARGHHH MAIS NOOON! j'ai ENCORE laissé un comm avec le mauvais profile! JE CRAINS... :°D

Céline a dit…

le pb c'est que j'entends aussi des copines me dire que leur enfant s'est sevré tout seul de lui même à 4 mois, 6 mois. Et si j'essaye de glisser que c'était peut être pas un sevrage naturel demandé par l'enfant mais d'autres causes alors tout de suite on me sort le baton de la vilaine extrémiste pro-allaitement...
et du coup les fausses informations continuent à circuler.

Après une grève de tétée ça peut être super rude et on n'a pas forcément la "force" de lutter et puis se dire que lutter pour "dépasser la grève" c'est aller contre son enfant c'est dur. c'est psychologiquement je pense très compliqué.
Et on a le droit de ne pas vouloir/pouvoir et de terminer l'allaitement au sein pour une autre relation....

Bref j'ai tendance aussi à "bondir" quand j'entends parler de sevrage naturel très tôt, mais il est difficile de passer l'info...

Céline qui a sevré son fils ;) et n'a pas laissé le sevrage naturel

mammanicoz a dit…

ahaha! céline c'est clair!

ça serait super que juste les infos passent pour que chacune fasse sont PROPRE choix, mais informé!

ça va arriver! on y croit! :°D

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...